Dimanche 28 juin à 15H30

Retour sur l’ordination sacerdotale de David Plantet Enregistrer au format PDF

Cathédrale Saint Etienne
Lundi 29 juin 2020

Ordination presbytérale de David PLANTET

Dimanche 28 juin 2020

Cathédrale Saint Etienne de Saint Brieuc

1 Rois 4, 8-11.14-16a

Psaume 88

Ro 6, 3-4. 8-11

Mt 10, 37-42

Cher David,

Chers frères prêtres et diacres, chers frères et sœurs dans le Christ,

La belle hospitalité du peuple de Dieu.

« Faisons-lui une petite chambre sur la terrasse ; nous y mettrons un lit, une table, un siège et une lampe, et quand il viendra chez nous, il pourra s’y retirer » (1 Rois 4,10). Voilà ce qu’une femme du pays de Sunam veut disposer pour Elisée, le saint homme de Dieu. Est-ce que vous avez préparé cela pour David, chers amis, une petite chambre avec un lit, une table, un siège et une lampe ? Plus qu’un confort attendu, ce beau geste rapporté au livre des Rois nous dit la force de l’hospitalité. Un prêtre est d’abord un frère qui accepte de recevoir : recevoir avant même de donner, écouter avant d’annoncer, s’étonner du don de Dieu avant de faire des choses, visiter avant de rassembler … Jésus lui-même a voulu recevoir l’hospitalité de Marthe et Marie et de leur frère Lazare à Béthanie. Déjà il s’était laissé conduire dans l’amour de Marie et de Joseph. Le Bon Pasteur, le guide par excellence, s’est laissé conduire, il s’est rempli les yeux et le cœur de la foi du centurion romain et de la pauvre offrande de la veuve dans le trésor du temple. Tu accepteras donc la petite chambre, David, avec un lit de bonne longueur quand même (!), pour être d’abord un frère de tous ceux vers qui tu seras envoyé et pour recevoir par eux le don de Dieu, un peu comme nous le dit le concile Vatican II dans le décret sur le ministère et la vie des prêtres : « Au milieu de tous les baptisés, les prêtres sont des frères parmi leurs frères membres de l’unique Corps du Christ dont l’édification a été confiée à tous » … Les prêtres doivent écouter volontiers les laïcs, tenir compte fraternellement de leurs désirs, reconnaître leur expérience et leur compétence dans les différents domaines de l’activité humaine, pour pouvoir avec eux discerner les signes des temps. (Concile Vatican II P.0. N° 9). Malgré la pauvreté de l’Eglise, tu as ressenti, là où tu es passé, David, le désir de beaucoup de vivre leur foi et de pouvoir l’exprimer dans la célébration des sacrements. Ces désirs, ces attentes, sont à recevoir avec cœur en laissant à chacun le temps d’offrir son hospitalité. C’est vraiment le sens de ce que je te dirai en te remettant le pain et le vin de l’offrande : « Recevez l’offrande du peuple de Dieu pour la présenter à Dieu »

extrait de l’homélie de Mgr Denis MOUTEL, évêque de Saint Brieuc et Tréguier

Homélie de Mgr Denis MOUTEL  -  PDF - 113.1 ko
Homélie de Mgr Denis MOUTEL
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29