Le mois de Marie Enregistrer au format PDF

Serge Kerrien
Mardi 5 mai 2020 — Dernier ajout mercredi 20 mai 2020

info document - JPEG - 123.9 ko Le mois de Marie

« C’est le mois de Marie, c’est le mois le plus beau » chantions-nous dans les années antérieures au concile Vatican II. Les paroles de ce cantique peuvent nous sembler désuètes ; elles n’en portent pas moins une belle tradition, celle de la prière à Marie recommandée à certaines époques de l’année liturgique.

Une tradition

Dans le rite byzantin et chez nos frères orthodoxes, le mois d’août, durant lequel la liturgie est centrée sur la Dormition de Marie (15 août) constitue, depuis le XIIIe siècle, un vrai « mois marial ». Chez les coptes, le mois de Marie se situe en décembre-janvier, structuré autour de la fête de la Nativité. En occident, les premiers témoignages concernant la coutume de dédier le mois de mai à la Vierge Marie remontent à la fin du XVIe siècle. Au cours du XVIIIe le mois de Marie, tel que nous avons pu ou que nous pouvons le connaître, est déjà bien attesté. De nombreux exercices de piété à Marie jalonnent ce mois et une coutume, aujourd’hui disparue chez nous, imposait qu’on ne célèbre aucun mariage pendant le mois de mai, consacré à la Vierge Marie…

Vous trouverez l’intégralité du texte de Serge Kerrien, en cliquant sur l’icône ci-dessous

Mois de Marie -  PDF - 62.9 ko
Mois de Marie