Dimanche 15 novembre 2020

Le billet du Dimanche n°2 Enregistrer au format PDF

Paroisse Saint Brieuc
Vendredi 13 novembre 2020 — Dernier ajout jeudi 3 décembre 2020

Dimanche 15 novembre 2020

33e semaine du Temps Ordinaire - Année A

  • Première lecture : « Ses mains travaillent volontiers » (Pr 31, 10-13.19-20.30-31)
  • Psaume : Ps 127 (128), 1-2, 3, 4-5) - R/ Heureux qui craint le Seigneur !

Psaume 127 chanté par Martha.

  • Deuxième lecture : « Que le jour du Seigneur ne vous surprenne pas comme un voleur » (1 Th 5, 1-6)
  • Évangile : « Tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup » (Mt 25, 14-30)

Vous pouvez avoir accès aux textes du dimanche sur le site AELF : https://www.aelf.org Entre dans la joie de ton maître

Entre dans la joie de ton maître

extraits de l’homélie du Père Philippe Caill

Les trois derniers dimanches de l’année liturgique, qui culmine avec la solennité du Christ-roi, nous font tourner le regard vers la vie éternelle, la vie en Dieu, la vie avec le Christ ressuscité. Dimanche dernier, avec la parabole des jeunes filles et des lampes à huile, ce dimanche avec la parabole des talents et dimanche prochain, toujours en Saint Matthieu, avec la venue du Fils de l’homme dans sa gloire.

Dans l’homélie de dimanche dernier, au cours de la messe du Jour du Seigneur, Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort rappelait que toute parabole reste une énigme. C’est une énigme à décrypter par chacun des auditeurs, par chacun de nous, c’est un moyen pédagogique, pour prendre un terme à la mode, pour nous faire réfléchir, pour aller plus loin.

Notre vie chrétienne a deux aspects : vivre le moment présent, à la lumière de l’Evangile, et le vivre comme une préparation à une autre vie, la vie en Dieu, la vie dans la lumière du Royaume. La messe, source et sommet de la vie chrétienne, est à la fois la louange de l’Eglise terrestre et l’anticipation du festin des noces de l’Agneau.

Malgré les restrictions actuelles, nous avons plusieurs possibilités de rejoindre les célébrations des messes par la radio, la télévision et internet. Peut-être pourrions-nous nous y préparer encore mieux que les dimanches où nous nous déplaçons physiquement. Peut-être pourrions-nous lire l’ensemble de la liturgie de la Parole auparavant. N’hésitons pas à aménager un « coin prière » dans la pièce où nous pourrons suivre cette célébration : icône, croix, cierge… peuvent nous aider à intérioriser le message de vie et d’espérance que nous apporte ce moment.

La messe est source de vie et de confiance ; c’est dans cet esprit, dans l’espérance, que nous sommes invités à vivre la conclusion de l’année liturgique, et les difficultés de la situation actuelle.

Père Philippe CAILL Prêtre au service de la paroisse Saint Brieuc

Vous trouverez l’homélie dans son intégralité en cliquant sous l’icône ci-dessous

Entre dans la joie de ton maître