Jean Vanier évoque la conception de l’autorité dans l’Eglise Enregistrer au format PDF

A l’occasion de ses 90 ans, le fondateur de l’Arche tire l’enseignement de Saint François
Dimanche 28 octobre 2018 — Dernier ajout lundi 29 octobre 2018

Jean Vanier utilise sont franc parlé pour nous donner une solution a l’exemple du Poverello d’Assise pour que l’Eglise change en profondeur sa posture cléricale…

François d’Assise après avoir été fortement malade, rencontre les lépreux, quelque chose se passe entre les lépreux et lui, et il dit après avoir vécu avec eux, « j’avais une nouvelle douceur dans mon corps et dans mon esprit, et de là j’ai suivi le Seigneur »

Les jeunes séminaristes qui deviennent prêtres travaillent beaucoup là-haut (la tête), mais dans leur formation, il faudrait davantage les faire travailler ici (le cœur). Si j’étais pape - ce que je ne suis pas ! -, J’insisterais pour que tout prêtre aille passer un an avec les pauvres, les gens de la rue, les personnes âgées dans les EHPAD, les gosses des quartiers, les prisonniers, etc. Beaucoup n’ont pas appris la relation.

Jean Vanier