Homélie pour la fête de l’Ascension du Seigneur Enregistrer au format PDF

Père Cyrus
Mercredi 20 mai 2020 — Dernier ajout lundi 18 mai 2020
Mosaïque à Lourdes - JPEG - 51.4 ko
Mosaïque à Lourdes

Chers frères et sœurs,

La fête de l’Ascension célèbre la montée de Jésus vers Dieu son père. Elle est fêtée 40 jours après Pâques. Mort et ressuscité, Jésus quitte ses disciples tout en continuant d’être présent auprès d’eux, mais différemment.

La fête de l’Ascension, célébrant l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu, est un des principales fêtes chrétiennes qui s’inscrit dans le prolongement de Pâques et annonce la Pentecôte, dix jours plus tard.

L’Ascension de Jésus n’est pas un voyage dans l’espace. Pour les croyants que nous sommes, monter aux cieux c’est rejoindre Dieu et vivre en son amour. Le ciel c’est l’état de bonheur suprême et définitif. Jésus ne s’est pas éloigné des Hommes mais maintenant, grâce à sa présence auprès du Père, il est proche de chacun pour toujours. L’Ascension inaugure pour les disciples le temps de l’Eglise. Notre Seigneur n’est plus là visiblement présent, mais dans la foi nous savons qu’il ne nous abandonne pas. Cette solennité oriente nos désirs et nos aspirations vers le Ciel. Certes nous restons des êtres humains, nos sens sont attirés par les choses de la terre, et pourtant l’enseignement de la foi nous apprend et nous rappelle que nous avons notre demeure au ciel, c’est-à-dire en Dieu.

Le Christ est monté aux cieux et nous entraine tous à sa suite et il fixe déjà nos cœurs et nos esprits là où il est Lui et où nous espérons le rejoindre un jour. Voilà pourquoi cette fête est d’abord et avant tout la grande fête de l’espérance chrétienne. Prenons aujourd’hui la résolution qui compte et qui vaille : tout mettre en œuvre afin que nous puissions un jour, avec notre corps et notre âme, rejoindre le Christ dans la gloire de Dieu le Père.

Amen

Père Cyrus HOUNGNON