Vivre ensemble Février

lundi 8 février 2016
par  Bob Léaustic
popularité : 8%
0 vote

info document - JPEG - 83.7 ko
Édito

L’année de la Vie Consacrée : année de grâces.

Cette année a permis de tourner les regards au sein de l’Eglise sur les réalités de la vie consacrée. Réalités à la fois anciennes et toujours en renaissance. Réalités dont nous pouvons rendre grâce mais réalités que nous avons à faire vivre dans l’aujourd’hui de notre monde.
Cette année a été un temps d’action de grâce pour ce qu’ont vécu nos congrégations, la vie spirituelle de chacun de leurs membres et aussi les engagements sociaux, éducatifs, caritatifs des institutions qu’elles ont créées, accompagnées et qu’elles continuent à animer.
Année de grâce pour la vocation personnelle de chaque consacré. La fidélité de chacun contribue à la fidélité de l’Eglise dans sa mission de « ferment dans la pâte ». Nous le savons bien, cette fidélité n’est pas tant le fruit de notre propre engagement que le fruit de la constante grâce de Dieu, de sa fidélité et de sa miséricorde à l’égard de chacun de nous comme de nos institutions. Nous n’avons pas toujours été fidèles au charisme de nos fondateurs, ni aux attentes de nos sociétés.
Cette année est aussi l’occasion de redécouvrir notre vocation. Il nous a été donné de pouvoir nous interroger sur ce qui fait le cœur de la vocation de nos instituts comme de la vocation personnelle de chacun de ses membres en nous référant à l’intuition de nos fondateurs. Retrouver ce qui fait l’essentiel de nos vies : l’intimité avec Jésus Christ et la volonté de l’imiter au plus près à travers l’engagement auprès des plus pauvres.
L’année de la vie consacrée est enfin un temps de remise à Dieu dans l’espérance. Resituer notre place dans l’Eglise d’aujourd’hui et de demain. Nous sommes invités à être attentifs aux signes de ce temps, comme nos fondateurs à leur époque, pour percevoir l’urgence des besoins d’aujourd’hui. Comment nous mettre en état de disponibilité pour y prendre notre part avec d’autres ? La pauvreté de nos moyens humains devient alors confiance en Dieu. « Lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort ». Cette parole de St-Paul doit nous servir de sagesse pour les temps qui viennent.
Frère Bob Léaustic

SOMMAIREAppelés à donner sa vie
EDITO Frère Bob LÉAUSTIC
BRÈVES Clôturer l’année et en démarrer une nouvelle
VIE DE QUARTIER La potée à Cesson
La vie d’un saint : Sainte Bernadette
Une présence qui accompagne
PATRIMOINE La chapelle Saint Guillaume
VIE DE FAMILLE Joies et peines
TÉMOIGNAGE Soeur Anne-Marie DONGUY
ÉCLAIRAGE Le Carême
SPIRITUALITÉ Quarante jours, un temps symbolique dans la Bible
MESSES Mois de février
JEUNES Pleine de confiance pour démarrer une nouvelle année
AGENDA

Commentaires

Bouton Vimeo Bouton contact Bouton farebookBouton Twitter Newsletter
image Jésus
image Noel
Bannière denier
Image textes et saint du jour

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031