Jeudi 1er mars 2018 — Dernier ajout samedi 17 mars 2018

Commentaire de l’Evangile

Mardi 16 octobre 2018, le mardi de la 28e semaine du temps ordinaire

« Dieu fait aussi l'intérieur... Alors tout sera pur pour vous »

Saint Jean de la Croix (1542-1591), carme, docteur de l'Église
Avis et sentences (n° 26 in OC, Cerf 1990, p.272)

Prière de l'âme embrasée d'amour : Seigneur Dieu, mon Bien-Aimé ! Si le souvenir de mes péchés t'empêche de m'accorder la grâce que je sollicite, accomplis ta volonté, car c'est là ce que je préfère. Et cependant, j'ose t'en supplier : donne lieu à ta bonté, à ta miséricorde, de resplendir dans le pardon que tu m'accorderas. Si ce sont mes œuvres que tu attends pour m'accorder l'objet de ma requête, donne-les-moi en les opérant toi-même en moi. Joins-y les peines que tu voudras bien accepter, et qu'elles viennent... Qui pourra, mon Dieu, s'affranchir des modes et des termes vulgaires, si tu ne l'élèves toi-même jusqu'à toi en pureté d'amour ? Comment montera jusqu'à toi l'homme engendré, nourri dans les bassesses, si tu ne l'élèves, Seigneur, de cette même main qui l'a formé ? Tu ne retireras point, mon Dieu, ce que tu m'as une fois donné en me donnant ton Fils unique, Jésus Christ, en qui tu m'as donné tout ce que je peux désirer. Aussi je veux me réjouir, car tu ne tarderas pas, si je t'espère véritablement. Et toi, qu'attends-tu, puisque dès maintenant tu peux aimer Dieu dans ton cœur ? Les cieux sont à moi et la terre est à moi. À moi les nations, à moi les justes, à moi les pécheurs. Les anges sont à moi et la Mère de Dieu est à moi. Tout est à moi. Dieu est à moi et pour moi, puisque le Christ est à moi et tout entier pour moi (cf 1Co 3,22-23). Après cela, que demandes-tu et que cherches-tu, mon âme ? Tout est à toi et entièrement pour toi. Sois fière et ne t'arrête pas aux miettes qui tombent de la table de ton Père. Sors et glorifie-toi de ta gloire. Réjouis-toi, et tu obtiendras ce que ton cœur demande (Ps 36,4).